Comment traiter l’infection urinaire ?

L’infection urinaire est aussi connue en tant que cystite. Il s’agit d’une infection pouvant affecter un ou plusieurs organes de l’appareil urinaire. Cela peut être les reins, l’urètre ou la vessie. Comment traiter cette maladie ? C’est ce que nous allons voir dans cet article.

Traitement de l’infection urinaire

Il faut d’abord parler des deux types d’infection urinaire : aigüe ou chronique. Plusieurs facteurs peuvent se trouver à l’origine de cette maladie notamment une malformation gynécologique ou du système urinaire, mauvaise hygiène, rapport sexuel non protégé, hypertrophie de la prostate, etc. A noter que connaître les causes peut faciliter le traitement. Pour traiter cette maladie, l’antibiothérapie est nécessaire : par des antibiotiques appartenant à la famille des pénicillines (ou bien des quinolones). Le choix de l’antibiotique se fait en fonction des germes responsables, identifiés à l’aide des examens (antibiogramme). Le traitement peut durer trois jours voir plus. Un traitement monodose avec une seule prise est souvent indiqué en cas d’infection urinaire aigüe. Par contre, dans le cas d’une pyélonéphrite aigüe, l’antibiothérapie dure 2 à 3 semaines. Le médecin peut prescrire un antiseptique urinaire sur une durée de 10 jours.
Il existe aussi des traitements naturels pour guérir l’infection urinaire. Privilégiez les remèdes naturels dans le cas où vous êtes sujette à une infection urinaire à répétition. Voici une liste de traitement naturel pour vous aider :
• Massage à l’huile essentielle (thym, cannelle, tea-tree, etc.) au niveau du bas ventre
• L’acupuncture
• L’homéopathie
• Des bourgeons d’airelle
• Jus de Canneberge ou Cranberry
• Des tisanes diurétiques : Chiendent, Reine-des-prés, Ortie Blanche, Bruyère, etc.

Conseils et prévention de l’infection urinaire

Du fait de leur anatomie (méat urinaire à proximité de l’anus), les femmes sont plus sujettes aux infections urinaires que les hommes, il convient alors d’observer les bons gestes pour prévenir la maladie. Pour votre information, une mauvaise hygiène au niveau de cette partie du corps peut provoquer une cystite. Il faut s’essuyer de l’avant vers l’arrière et non l’inverse pour éviter que les bactéries autour de l’anus puissent entrer en contact avec le méat urinaire. Prenez l’habitude d’uriner après un rapport sexuel, cela permet de se débarrasser les bactéries qui ont pénétré l’urètre. Si vous avez tendance à avoir des constipations, traitez-les car les selles risquent de se stagner au niveau du rectum et favoriser ainsi l’infection. En outre, si vous êtes une femme et que vous avez une infection urinaire, demandez aussi à votre partenaire de suivre un traitement. Cela évite à la maladie de récidiver.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *